Quoi de neuf au salon du e-commerce cette année ?

Alors que commence demain à la Porte de Versailles de Paris, la neuvième édition du Salon E-commerce, l’accent sera mis cette année sur les réseaux sociaux et les diverses interfaces de communication (m-commerce, le multicanal….). Cette année, les organisateurs attendent un visitorat de 30 000 personnes et 500 exposants.

Secteur en pleine croissance depuis quelques années, le e-commerce tiendra salon durant 3 jours à partir de demain (du 18 au 20 septembre), Porte de Versailles à Paris. Un évènement dont c’est la neuvième édition cette année. Ce salon professionnel mettra l’accent cette année notamment sur le développement des réseaux sociaux et la diversification du mode de distribution via le multicanal.

3 jours thématiques autour du e-commerce

Pour cette neuvième édition, il est attendu 30 000 visiteurs et  quelques 500 exposants. A côté des stands d’exposition, le public (entrepreneurs, chefs d’entreprise…) pourra assister à des conférences et des formations. En ce qui concerne les conférences, il est programmé 350 conférences qui traiteront de diverses thématiques. Quant aux formations, elles seront au nombre de 12.

Évènement devenu incontournable, ce Salon E-commerce permet de montrer les nouvelles influences dans ce secteur et de découvrir des techniques pour booster son activité ou encore entretenir une bonne relation client.

Réseaux sociaux et multicanal à l’honneur

Suivant l’ère du temps, les organisateurs ont décidé de mettre en avant l’influence des réseaux sociaux sur les consommateurs et l’arrivée de plus en plus importante de différentes modes de distribution en lien avec la multiplication des interfaces mobiles. Deux thèmes que le public retrouvera aussi bien auprès des exposants que lors des conférences.

L’avis et surtout le comportement des consommateurs s’invitent donc dans ce salon du e-commerce. En effet, les opinions de ces derniers comptent et pèsent de plus en plus. Une importance notamment sur l’acte d’achat ou encore la réputation de l’image d’une entreprise. Une nouvelle donne dont les dirigeants et autres sites marchands doivent en considération dans leur stratégie de développement et leur relation client.

Un e-commerce qui tend à se diversifier

Aujourd’hui le e-commerce ne se résume plus à créer un site web et à le mettre en ligne. Bien au contraire, ce site e-commerce n’est que la première étape. Par la suite, l’entreprise qui a décidé d’avoir un site web  doit procéder à tout un travail de gestion comme la dynamisation de son site ou encore être à l’écoute de ce que pensent les internautes etc… C’est en cela que le Salon peut répondre aux demandes et surtout aux attentes des chefs d’entreprise.

Le rôle du e-commerce a pris de l’épaisseur et évolue donc avec les nouveaux modes de communication ou de connexion. D’où la nécessité d’une telle manifestation. D’ailleurs, depuis son lancement, le succès de ce Salon ne s’est jamais démenti.

Post author