Quid des tweets sponsorisés ?

Le célèbre institut Nielsen vient de livrer une étude particulièrement intéressante sur l’influence des tweets sponsorisés. Menée lors du dernier trimestre 2012, elle concernait plusieurs marchés mondiaux dont le Japon, les Etats-Unis et l’Angleterre.

Plusieurs enseignements sont à retirer de cette étude

Pour rappel, un tweet est le nom d’un message émis sur le réseau social Twitter. Ce dernier ne peut excéder 140 caractères et peut contenir un lien vers un autre site web. Depuis plusieurs mois, il est possible d’acheter des tweets afin de promouvoir sa marque, on évoque alors la notion de tweet sponsorisé, ou de Promoted Tweet dans la langue de Shakespeare. Comme pour Adwords sur Google, la fonction est la même, attirer l’œil de l’internaute, ou plutôt du membre du réseau social.

Le premier enseignement tiré de cette étude concerne son efficacité. Un tweet sponsorisé permet d’obtenir une meilleure influence sur les internautes de l’ordre de 22 %. De plus, même si les marketeurs se focalisent sur les données factuelles comme le nombre de clics sur un tweet ou le nombre de retweets (diffusion à ses propres abonnés), elle a mis en lumière le fait que, même sans action précise, le tweet est plu vu, ce qui est évidemment un bonus conséquent pour la marque émettrice. L’autre enseignement est lié puisque comme pour tout message publicitaire, plus il est vu, et, plus il est mémorisé. Sur Twitter, l’impact d’un tweet sponsorisé augmenterait de 10 % son pouvoir de mémorisation.

Le tweet sponsorisé intervient dans l’acte d’achat

Même si le rapport entre réseau social et acte d’achat n’est encore qu’embryonnaire puisque les internautes viennent pour échanger, dialoguer et jouer plutôt que pour réaliser leurs emplettes, l’étude met en exergue le fait qu’un tweet sponsorisé va engager d’autant plus le membre. Ainsi, il est plus à même d’acheter le produit ou le service présenté dans ledit tweet. Cette propension à l’achat augmenterait de plus de 50 %, une sacrée avancée en la matière en comparaison au faible impact d’une publicité sur un réseau social il y a encore 12 mois.

A ce jour, le réseau Twitter compte plus de 200 utilisateurs actifs, à différencier du nombre de comptes créés (1 milliard chez Facebook). Quotidiennement, plus de 400 millions de tweets sont rédigés, ce qui en fait l’une des plateformes les plus actives au monde. De plus, 4 utilisateurs sur 10 sont passifs, c’est-à-dire qu’ils ne créent pas de contenu, mais ils lisent ceux des autres, dont les tweets sponsorisés de facto. Enfin, la croissance de Twitter en France est exponentielle puisqu’entre 2011 et 2012, le nombre d’utilisateurs a été multiplié par 2,5. Certains événements comme la campagne présidentielle par exemple ont largement contribué à le démocratiser. Jusque-là, ce moyen de communication était réservé aux early-adopters et autres technophiles avertis.

En somme, Twitter poursuit son développement et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’y intéresser. Dans le cadre d’une stratégie digitale, les tweets sponsorisés pourraient parfaitement s’intégrer.

Post author