Le marché de la publicité en ligne poursuit sa dynamique

Alors que l’année 2012 vient de s’achever, les chiffres clés concernant le marché de la publicité en ligne sont tombés suite à une étude minutieuse menée par le Syndicat des Régies Internet et Capgemini Consulting. L’année écoulée a principalement montré le dynamisme d’un marché qui est une pierre angulaire dans l’économie numérique.

Tous les segments sont en progression, réseaux sociaux, display, liens sponsorisés, le cercle vertueux est en place.

Un chiffre d’affaires global en augmentation de 5 %

Versus 2012, le chiffre d’affaires général est en augmentation de 5 %. Même s’il s’agit d’une hausse plus faible qu’entre 2010 et 2011 (+11 %), cela représente une croissance notable sur un marché dynamique. Tous les canaux de communication ont profité de cette hausse, qu’il s’agisse des liens sponsorisés (+7 %), des publicités visuelles (+ 5%) dont + 50% pour les vidéos et + 35% sur les réseaux sociaux, + 5% dans l’affiliation, + 7% pour les comparateurs de prix et + 30% sur le mobile.

Versus 2011, la croissance est réduite mais elle s’explique par 2 facteurs phares. En premier lieu, un certain attentisme a eu lieu pendant les échéances électorales (certaines cibles moins attentives pendant ces périodes aux publicités), et, en second lieu, la morosité économique a plutôt poussé les consommateurs à épargner, d’où des efforts publicitaires moindres.

La vidéo, star des publicités en ligne

L’un des points importants soulevés par cette étude est l’utilisation de plus en plus soutenue des vidéos. Cela est notamment le cas dans le cadre des opérations spéciales (offres commerciales, offres flash, etc…) où l’augmentation est de 18%. De même, la vidéo in-stream (publicité visionnée lors de catch-up télévisé en ligne) a réalisé une progression de 60 % lors du deuxième semestre 2012, tendance qui ne devrait pas s’inverser en 2013.

Egalement, les publicitaires optimisent leurs campagnes en optant pour des contenus diffusés sur plusieurs canaux, et plus précisément, sur plusieurs écrans. L’objectif est d’engager d’autant plus le consommateur en captant son attention, par exemple, depuis son mobile vers son ordinateur puis vers sa télévision. En somme, l’interaction est une des clés de voûte du marché de la publicité en ligne en 2012.

Enfin, les publicités diffusées sur les réseaux sociaux sont de plus en plus efficaces selon les experts du secteur. Longtemps considérés comme des plateformes peu efficaces au niveau publicitaire, les réseaux sociaux ont su murir en la matière. Avec l’arrivée du nouvel Open Graph de Facebook, nul ne doute que cette tendance va être décuplée en 2013.

Quid de 2013 ?

Lors de l’année à venir, même dans un climat économique morose, la publicité multi-écrans devrait continuer sa percée (tablette, tv, pc, smartphone), tout comme sur les réseaux sociaux. Reste à connaitre la progression de la publicité sur mobile en France qui est en-deçà du marché mondial (30% contre 180% aux Etats-Unis). Selon les prévisions, le chiffre d’affaires 2013 devrait être aux alentours de 2,84 milliards d’euros, soit en progression de 5 % versus 2012.

Post author